mardi 10 janvier 2017

CLOWN: Entraînement Physique

Un entraînement collectif pour affiner notre instrument/corps et éveiller nos capacités créatives à partir de celui-ci.

Coordonné par Florencia Orlandino du Collectif Alluvion

Cours intensive hebdomadaire. Tous les LUNDIS de 18h à 21h

Lundi 6 Février séance d'essai GRATUITE!

Durée : 4 mois (à partir de Février)

Prix par mois : 35€

Information & inscription: collectifalluvion.theatre@gmail.com



Les objectifs du travail :

  • Un corps entier, projeté dans l'espace, puissant et disponible.
  • Les mécanismes de l' « action-clown » (une dynamique de mouvement + une intention + la possibilité de jeux infinie = action-clown )
  • Comprendre les actions dans l'espace comme une danse.
  • Développement de la perception du propre corps, d'autres corps et de l'espace.
  • Composition physique / improvisation.


Note de la coordinatrice :

Après des années de travail sur la technique du clown, j'ai commencé à sentir que l'entraînement que je suivais ne répondait plus à mes besoins par rapport à la scène, surtout sur le plan physique et corporel. Jusqu'à ce moment mes expériences dans l'univers du clown avaient été d'une autre nature, plus liées à la comédie et aux codes clownesques. C'est à partir de ce vide que j'ai commencé à me poser cette question : qu'est-ce qu'un clown à besoin d'entraîner pour être disponible au moment de la création, l'improvisation ou la répétition d'une routine?

Tout comme un danseur ou un musicien a besoin de faire ses gammes tous les jours et tenir son corps/instrument affiné et disponible à l'heure de passer sur le terrain créative, le comédien a la possibilité d'entretenir et de travailler son instrument dans un espace d’entraînement non lié à la création artistique.

Mais alors, quelles sont les gammes du clown? Sont-elles les mêmes que pour un comédien de théâtre? Et comment ces besoins dépasse-t-il une simple dextérité physique?

Qu'est-ce qui définit une action clownesque? Quels sont les mécanismes qui me permettrons de l'analyser et de la répéter pour la rendre vivante face à un public? 

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire